La théorie intégrale fut écrite initialement dans les années 1970 par Ken Wilber, un écrivain américain qui s’est principalement concentré sur les domaines de la psychologie, philosophie et sociologie. Il a fondé l’Integral Institute. Cette théorie avait pour but de réunir toutes les approches de l’esprit et de la conscience en un seul modèle, afin de puiser dans les forces de chaque méthode.

Nostras est la première entreprise intégrale en Valais, grâce au soutien du Dr. Alexander Schieffer. Le Dr. Alexander Schieffer est un pionner du développement intégral. Avec Ronnie Lessem, ils ont retravaillé la théorie intégrale et inventé l’Integral Worlds Model.

Le modèle part du principe que la culture et la société dans laquelle on vit, créent notre façon de voir les choses et d’agir. En d’autres termes, c’est comme si cela créait la lentille à travers laquelle nous regardons le monde. Le modèle divise ces perspectives en quatre parties:

  • N (north)

Le nord, tout ce qui concerne le savoir : les sciences, ainsi que les systèmes et technologies qui aident à structurer et partager le savoir. Ce domaine englobe tout ce qui est rationnel.

  • E (east)

L’est, tout ce qui est lié à l’inspiration : la culture et la conscience, la spiritualité et l’éthique, éléments très importants dans les cultures orientales.

  • S (south)

Le sud, tout ce qui concerne les relations : que ce soit avec la nature ou avec les autres, la communauté, les traditions et les origines. Les cultures africaines et sud-américaines accordent une grande importance à ces aspects.

  • W (west)

L’ouest, tout ce qui est lié à l’action : le fait d’entreprendre est quelque chose de très ancré dans la culture anglo-saxonne. Ce domaine regroupe le côté économique des choses et le fait d’entreprendre des actions afin d’avoir un impact précis.

Dans notre société occidentale, le côté économique (ouest) et rationnel (nord) dominent indiscutablement la perspective des individus et donc le comportement et les actions de nos gouvernements et entreprises. Historiquement, les aspects de la spiritualité, de l’origine et de la nature sont plus en retrait dans notre culture. Le Integral Worlds Model aide à comprendre les forces et faiblesses de chaque monde, afin de trouver un équilibre durable et d’apprendre les uns des autres au niveau de l’individu, de l’organisation, de la société et du monde en général. Il facilite la remise en question de notre perspective et encourage l’ouverture d’esprit.





Dans leurs nombreux ouvrages collectifs, les Dr. Alexander Schieffer et Ronnie Lessem étayent les applications de leur modèle dans les multiples domaines de la vie quotidienne, comme par exemple l’économie et le management, ou encore la politique.

Ensemble, ils ont également crée l’association Trans4m basée à Genève, à travers laquelle plusieurs entreprises intégrales ont été mises sur pied aux quatre coins du monde, mettant en application ce modèle et cette philosophie et créant ainsi des milliers d'emplois.

Ce thème t’intéresse ? Tu peux trouver des informations complémentaires sur les sites ci-dessous, dans les livres de Schieffer & Lessem ou tout simplement en nous posant tes questions par e-mail à info@nostras.ch.

Site officiel de Ken Wilber :

Site vaner Organisation Trans-4-m :

La théorie du Integral Worlds Model, ainsi que ce ces applications possibles :

SEKEM, un magnifique exemple d'une entreprise intégrale en Egypte avec plus de 2'000 employés et sa propre université:

Analyse de la Deutsche Telekom d’un point de vue intégral :